L’obélisque de Saint-Domingue nommée obelisco hembra est un monument construit en hommage à l’Indépendance Financière de la République Dominicaine. Il a été construit en 1947 pour célébrer le remboursement de la dette extérieure du pays estimée à 9,271,856 dollars par Trujillo.  

Obélisque de Saint-Domingue ou Obelisco hembra

Obelisco hembra à Saint-Domingue

Obelisco hembra à Saint-Domingue

L’obélisque mesure 20 mètres de hauteur et a été construit sous la dictature de Trujillo. A l’instar de l’obélisque Obelisco macho, Obelisco hembra se situe sur l’Avenida George Washington, le célèbre Malecón de Saint-Domingue. Ce sont les architectes espagnols Tomas Auñón Martínez et Joaquín Ortiz García qui en sont les auteurs. Ces derniers ayant été chargés de sa conception et construction. Anecdote, obelisco hembra était dressé trois avant que la dette ne soit totalement remboursée.

L’obélisque comporte deux pièces avec des formes ailées qui se rejoignent au centre. Témoin de l’histoire dominicaine, l’œuvre conserve des traces de balles de la guerre civile de 1965.

A propos de la dette dominicaine et de Trujillo…

Rafael Leonidas Trujillo, dictateur dominicain, est connu pour avoir rapidement endetté la République Dominicaine. En 1947, il a liquidé une dette de 9,27 millions USD envers des obligataires étrangers, mais a contracté un prêt de même montant auprès de la Banque de Réserves, aggravant la situation financière du pays. 

Cette manipulation financière a été faussement présentée comme une libération de la dette publique. La vérité est que cette décision a augmenté le service de la dette et affaibli la Banque de Réserves. De 1938 à 1960, Trujillo a accumulé des déficits budgétaires significatifs, laissant le pays plus endetté en 1961 qu’en 1931.

Malgré la propagande, les faits historiques montrent que Trujillo était un mauvais gestionnaire des finances publiques.

Informations pratiques

Découvrir Saint-Domingue et sa zone coloniale