Le Museo del Hombre Dominicano se trouve sur la Plaza de la Cultura à Saint-Domingue. Il retrace l’histoire de l’homme dominicain depuis ses origines Taïnas jusqu’à aujourd’hui. Étape obligatoire lors de votre séjour dans la capitale dominicaine, le musée constitue un excellent moyen pour se plonger dans la culture de la République Dominicaine et comprendre le métissage. 

La Plaza de la Cultura est dédiée à la culture et se situe à seulement 15 minutes de taxi depuis la zone coloniale de Saint-Domingue. Vous trouverez dans ce grand parc arboré d’autres musées comme le Museo Nacional de Historia y Geografía, le Museo Nacional de Historia Natural ou encore le Museo de Arte moderno

La période taïna au Museo del Hombre Dominicano

Les indigènes de l’île Quisqueya 

Museo del Hombre Dominicano à Saint-Domingue

Pirogue – Museo del Hombre Dominicano à Saint-Domingue

La visite du musée s’ouvre sur l’espace dédié au peuple indigène de l’île Hispaniola, les Taïnos. Le tour par l’exposition d’une pirogue en bois puis par une statue en bronze de Caonabo.

Museo del Hombre Dominicano à Saint-Domingue

statue en bronze de Caonabo – Musée de l’homme dominicain

Caonabo était un cacique taïno, célèbre pour sa combativité contre les colons espagnols. Il était marié à Anacaona dont on peut voir sa représentation sur la sculpture dédiée à Christophe Colomb dans le  Parque Colón

La période taïna au Museo del Hombre Dominicano

La période taïna au Museo del Hombre Dominicano

La visite du musée se poursuit par une section entièrement dédiée à l’histoire des Taïnos. De nombreux panneaux expliquent tout du peuple indigène. On apprend ainsi quels étaient leurs rituels, leurs croyances, mais aussi leur système économique et leur organisation sociétale. 

Section dédiée au métissage : musée de l’homme dominicain

Descendance africaine

Après la période Taïna exposée au rez-de-chaussée, on trouve à l’étage une section dédiée aux origines africaines, à l’esclavage et à l’influence espagnole. On trouve de nombreuses explications sur l’évolution de l’homme dominicain ainsi que de nombreuses pièces exposées. 

Museo del Hombre Dominicano à Saint-Domingue

Extracteur de jus de canne à sucre – Museo del Hombre Dominicano à Saint-Domingue

On peut voir un extracteur de jus de canne à sucre comme celui exposé au Museo de las Casas Reales dans la zone coloniale. 

Museo del Hombre Dominicano à Saint-Domingue

Instruments de torture utilisés contre les esclaves – Epoque coloniale en République Dominicaine

Ainsi que des instruments de torture utilisés contre les esclaves.  

Museo del Hombre Dominicano à Saint-Domingue

Masques africains – Musée de l’homme dominicain

Parmi les objets exposés issus de la descendance africaine, nous pouvons observer également de très beaux masques

Les migrations vers la République Dominicaine 

Le Museo del Hombre Dominicano dédie également une section au migration vers la République Dominicaine. Les communautés chinoise, juive, mais aussi espagnole ou haïtienne sont développées avec chacune leur histoire relative. 

Un hommage à la culture et au carnaval

Le Carnaval de Santo Domingo - Musée de l'homme dominicain

Masque du carnaval de Santo Domingo

Le musée expose également toute une partie dédiée au carnaval.  On peut y voir de nombreux masques. 

Le Carnaval de Santo Domingo est une fête incontournable qui a lieu tous les dimanches du mois de février, atteignant son apogée le 27 février, Jour de l’Indépendance de République Dominicaine. 

Informations pratiques

  • Jours d’ouverture : mardi au dimanche
  • Horaires : 10h – 18 heures 
  • Entrée : 100 DOP
  • Localisation : aller avec Googlemap

Découvrir Saint-Domingue et sa zone coloniale